• Chroniques: Divagations sur le blog

     verdeau.com

    C’est tout de même un comble ! Les réactionnaires ne sont plus ce qu’ils étaient… Voilà qu’ils pactisent avec l’ennemi : Internet, la dernière incarnation en date du Malin, avec tous ses attraits maléfiques… Non contents de jouer des coudes sur le « net », ils s’y offrent même une place au soleil, puisque c’est le seul espace d’expression qu’il leur reste… Ils en viennent à former une sorte de cyber-nébuleuse virtuelle mais bien réelle, la « réacosphère » ! Ils investissent les forums, fondent des sites, créent des blogs…

    Mais où est passé ce temps béni où les réactionnaires dépliaient avec superbe leur journal en haussant le lorgnon et fronçant le sourcil, bien calés à la terrasse d’un café parisien ?

    Si les réacs d’aujourd’hui se fondent dans le mouvement, ce n’est pas sans compromissions. Un exemple entre dix : la langue. Où s’est-elle donc enfuie, la belle langue française ? Elle a été chassée par un langage des plus étranges, dont les vocables comportent en moyenne trois ou quatre lettres : sur le « web », on « surfe », on « chatte », on « geeke », on « tweete », on « blogue »… Blog : quel horrible mot ! Même en anglais, je vous donne en mille que ça ne veut rien dire ! Je me suis toujours posé cette question stupide : quel est donc l’olybrius qui, le premier, a inventé ce bruit ? Car blog, ce  n’est pas du langage humain, ça me fait plus penser au bruit que fait une grenouille quand elle avale une mouche de travers… Les Britanniques se seraient-ils réconciliés avec le genre des batraciens ?

    Mais blog, cela peut être aussi le bruit que fait un poulpe à son premier coup de foudre, ou le bruit d’une grosse bulle de chewing gum qui vous éclate sur le nez… mais peut-être que ce n’est que le son que font des bulles de lave que dégurgite un volcan qui sommeille ! En allant chercher plus loin, j’imagine bien les petits Martiens verts, ou encore de petits robots analphabètes du futur se saluer par de cordiaux blog blog ! Tenez-vous bien : j’ai entendu dire que des enfants feraient maintenant des cauchemars la nuit, en imaginant être entourés de blogs géants qui voudraient les manger tout crus…

    Blog : il me vient une autre explication. C’est tout simplement globe en verlan, et comme il y en a dans le mode entier, … A moins que ce ne soit un acronyme : vous visitez actuellement un Beau Logis Ostensiblement Génial ! Pour les mauvaises langues, il s’agirait plutôt d’une Bicoque Lamentable, Obscurantiste et Grimoiresque… Je vous laisse à votre imagination, on pourrait disserter des heures sur le blog – que l’on a tenté de franciser en écrivant blogue, ce qui est une bonne blague.

    En somme, le plaisant individu qui a inventé le mot blog a sans doute voulu être très synthétique, et condenser dans le même mot une multitude d’expériences. Et après tout qu’est-ce d’autre que la « blogosphère », sinon un patchwork de choses gentiiment disparates ? Notre compère manquait certes d’imagination, à défaut de manquer d’humour, ce qui fait que les réactionnaires, qui ne sont pas rancuniers, lui pardonnent bien volontiers de devoir faire les grenouilles plusieurs fois par semaines pour faire vivre la réacosphère.

    Et rassurez-vous, ils garderont orgueilleusement notre belle langue française pour refaire le monde dans les conversations courtoises et raffinées de leurs salons…  


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :