• Sainte Jeanne, donnez-nous une aventure

    Puisque vous êtes sainte, vous avez déjà fait des miracles, vous savez vous y prendre, alors je vais vous demander d’en faire un pour nous.

    Non. Parce que vous êtes une grande sainte, je vais vous demander d’en faire dix. Et de très grands, de très miraculeux.

    Premièrement, sainte Jeanne, je vais vous demander de faire que tous les Français redeviennent amoureux de la France.
    Pas de l’Amérique insidieuse, pas de l’Orient fascinant, pas de l’Islam séducteur. De la France, de la doulce France.


    Deuxièmement, Sainte Jeanne, je vous demanderai de faire que tous les Français inspirent de nouveau à toutes les Françaises l’envie de porter leurs enfants, de les porter jusqu’à leur naissance, d’en accoucher, de les nourrir, de les élever, d’en faire des français, beaucoup, beaucoup de français, ce qui nous épargnera, entre autres, la nécessité d’encourager une immigration que nous savons si mal intégrer.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Musique

    Le 13 décembre 1908, après la lecture des décrets de béatification de Jeanne d'Arc, Saint Pie X (pape de 1903 à 1914), prononce un discours qui restera dans l'histoire, rappellant la "mission" spéciale de la France dans le monde du Nouveau Testament. L'idéal est bien sûr de relire le texte complet disponible ici.


    Rappelons que le procès de béatification ne s'ouvre qu'en 1869. Jeanne est canonisée en 1920, et déclarée Patronne secondaire de la France (après la Sainte Vierge) en 1922.

    "Cette France fut nommée par mon vénéré prédécesseur, comme vous l’avez rappelé, Vénérable Frère, la très noble nation, missionnaire, généreuse, chevaleresque. A sa gloire, j’ajouterai ce qu’écrivait au roi saint Louis le pape Grégoire IX :

    « Dieu, auquel obéissent les légions célestes, ayant établi, ici-bas, des royaumes différents suivant la diversité des langues et des climats, a conféré à un grand nombre de gouvernements des missions spéciales pour l’accomplissement de ses desseins. Et comme autrefois il préféra la tribu de Juda à celles des autres fils de Jacob, et comme il la gratifia de bénédictions spéciales, ainsi choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, continue le Pontife, la France est le royaume de Dieu même, les ennemis de la France sent les ennemis du Christ. Pour ce motif, Dieu aime la France parce qu’il aime l’Eglise qui traverse les siècles et recrute les légions pour l’éternité. Dieu aime la France, qu’aucun effort n’a jamais pu détacher entièrement de la cause de Dieu. Dieu aime la France, où en aucun temps la foi n’a perdu de sa vigueur, où les rois et les soldats n’ont jamais hésité à affronter les périls et à donner leur sang pour la conservation de la foi et de la liberté religieuse.»

    Ainsi s’exprime Grégoire IX.

    Aussi, à votre retour, Vénérable Frère, vous direz à vos compatriotes que s’ils aiment la France ils doivent aimer Dieu, aimer la foi, aimer l’Église, qui est pour eux tous une mère très tendre comme elle l’a été de vos pères.

    Vous direz qu’ils fassent trésor des testaments de saint Remi, de Charlemagne et de saint Louis – ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l’héroïne d’Orléans : «Vive le Christ qui est Roi des Francs !»

    A ce titre seulement, la France est grande parmi les nations ; à cette clause, Dieu la protégera et la fera libre et glorieuse ; à cette condition, on pourra lui appliquer ce qui, dans les Livres Saints, est dit d’Israël : « Que personne ne s’est rencontré qui insultât à ce peuple, sinon quand il s’est éloigné de Dieu : Et non fuit qui insultaret populo isti, nisi quando recessit a culto Domini Dei sui.»

    Ce n’est donc pas un rêve que vous avez énoncé, Vénérable Frère, mais une réalité ; je n’ai pas seulement l’espérance, j’ai la certitude du plein triomphe.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le Concerto de l'adieu.

    Hommage à nos héros.


    En savoir plus.

    1 commentaire
  • Musique

    Chacun sait que Sainte Jeanne d'Arc est proclamée Patronne secondaire de la France par Pie XI en 1922, deux années après sa canonisation. On peut dire sans exagérer que cet événement a été considéré comme une victoire immense par toute la France catholique. Il n'y a qu'à se souvenir des vexations et humiliations subies par les catholiques en France depuis une trentaine d'années, culminant avec la rupture avec le Saint-Siège et l'infamant exil des congrégations religieuses enseignantes et hospitalières, dévouées depuis des siècles à l'éducation et au bonheur des Français.

    Mais la moitié de la population s'est retrouvée dans les tranchées pendant quatre ans avec des aumôniers militaires et des séminaristes qui ont fait leurs preuves, et ce fait aura un impact immense sur l'estime toute nouvelle portée au clergé par la population après la guerre de 14.

    On comprend aisément l'émotion qui saisit les catholiques quand Pie XI annonce la nouvelle: c'est un véritable triomphe. La droite s'empare de Jeanne d'Arc comme symbole national, et l'Action Française en fait son cheval de bataille, bien que nombre des ses membres et dirigeants ne soient pas croyants: Maurras est en ce sens emblématique de l'agnosticisme politique. Les Camelots du Roi, la branche "jeunesse" de l'AF, entreprend des défilés en l'honneur de Jeanne d'Arc, bravant les gouvernements de gauche et les manifestants communistes. Au prix de 10 000 jours de prison, ils parviennent à faire admettre leur présence. Aujourd'hui, l'AF a périclité, mais jamais depuis l'entre-deux-guerres elle n'a manqué de défiler.

    Sous le Front populaire, Jeanne parvient à rallier le coeur des déshérités, petite bergère défiant les Anglais (dont la cote de popularité valait alors à peu près celle dont ils jouissaient quelques siècles plus tôt...), brimée par l'Eglise du temps, offrant sa vie en sacrifice...

    Jeanne d'Arc, en plus d'être une passionnante figure mystique, avait tout pour rassembler les Français de tous temps. Et voilà qu'alors que cela devient plus nécessaire que jamais, les Français parviennent encore à se diviser à cause de d'elle! Je m'explique: il y avait déjà la fête organisée par le Front National le 1er mai, également fête du travail. Il y avait, depuis les débuts, le défilé organisé par l'Action Française le deuxième dimanche du mois de mai au matin, qui ne déplace plus les foules comme ce fut jadis le cas... Et il y a maintenant le défilé "unitaire" à l'appel de l'Institut Civitas, émanation de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X, qui a déjà le soutien officiel de Notre Dame de Chrétienté, Pèlerinages de Tradition, de personnnalités de Radio Courtoisie, de Rivarol, de LLV-SOS Futures Mères... A juste titre, l'AF se sent spoliée d'une manifestation qui selon elle lui appartient de droit. En tout cas, on peut s'étonner que la direction de Civitas n'ait pas même tenté de contacter celle de l'AF afin de discuter d'une entente possible.

    Les leçons à tirer de cette affaire sont multiples. Une fois de plus, les courants patriotes n'ont pas su placer leur amour de la France - ou de Jeanne d'Arc - au-dessus de leur propre orgueil personnel. Ensuite, on remarque que les seuls mouvements qui organisent des manifestations en l'honneur de la Sainte nationale sont étiquetés "facho": FN, FSSPX, AF... Il existe sans doute des milliers voire dizaines de milliers de patriotes qui aimeraient défiler en l'honneur de Jeanne d'Arc (le deuxième dimanche de mai est la troisème fête nationale de la France, la seule où quiconque peut descendre joyeusement dans la rue pour fêter l'héroïne de notre pays. En effet, la 15 août revet un caractère plus proprement religieux, quand au 14 juillet, on ne fête pas une personne en particulier) sans pour autant qu'on leur colle une étiquette sur le front, ce qui est par ailleurs mon cas. Voyez les fêtes johanniques à Orléans, qui attirent toute une foule fière de son histoire...

    On ne demandera pas au Maire actuel de Paris d'y organiser de telles festivités, la préparation de la Gay Pride doit occuper assez de son temps. Mais pourquoi ne pas former à Paris un Comité de liaison destiné à fédérer toutes les associations ou mouvements décidés à honorer Jeanne d'Arc? Tout insigne autre que celui des armes de Jeanne serait banni, et ce serait enfin une belle preuve de bonne volonté de la part de tous ceux qui se veulent "rassembleurs" et "unitaires". Qu'enfin le défilé de Jeanne d'Arc soit un jour de réjouissance nationale, où toutes les divisions seraient momentanément oubliées au profit d'un seul idéal, celui de la grandeur de la France! Peut-être revient-il à l'Association des Amis de Jeanne d'Arc, fidèle depuis plus de cinquante ans et qui a compté d'éminentes personnalités comme le Général Weygand - et en compte encore, de s'affirmer dans ce sens, car l'évolution des temps montre que le mouvement patriote est en pleine expansion dans notre pays.

    Nous vous invitons bien entendu à vous rendre au défilé en l'honneur de Jeanne d'Arc dimanche prochain, il ne vous reste plus qu'à choisir votre cortège... Un observateur bien avisé remarquait que la fin du défilé de l'AF se situait à quelques centaines de mètres seulement du début du défilé de Civitas... Qui sait si la tournure des événements sur place ne va pas finir par provoquer la réunion des deux cortèges? Il y en a assez des divisions!

    Site de l'AF.
    Site de Civitas.

    Site des Amis de Jeanne d'Arc.  

    2 commentaires
  • L'image qui représente la France sur le site de Forbes

    A l'occasion de l'irruption du volcan en Islande, on a rappelé que ce pays n'en demeurait pas moins le "pays le plus propre du monde", selon le fameux magazine américain Forbes. Il rendait compte il y a deux semaines d'une étude réalisée par des chercheurs des prestigieuses universités américaines de Yale et Columbia, incluant 25 paramètre comme la qualité de l'eau et de l'air, la protection de l'habitat, ou les impacts de l'environnement sur la santé de la population. Selon le système de notation, la meilleure note est 100 et la moins bonne zéro. L'Islande arrive largement en tête avec 93,5. 

    Le coq gaulois peut être fier de son poulailler, car la France obtient un très bon score: 78,2, ce qui la place au 7ème rang (sur un total de plus de 160 pays). Le commentaire de Forbes:

    "De loin le pays le plus peuplé du top 10, la France se hisse très haut dans le dommaine de la qualité de l'eau et de l'air, comme dans le soin accordé à la propreté des pêcheries. La méthode "EPI" avantage les pays dotés de programmes nucléaires importants."

    Les autres pays du top 10 avec leur score: 2ème la Suisse (89,1), 3ème Costa Rica (86,4), 4ème la Suède (86), 5ème la Norvège (81,1), 6ème la Mauritanie (80,6), 8ème l'Autriche (78,1), 9ème ex aequo Cuba (78,1), 10ème la Colombie (76,8).
    Les Etats-Unis sont dans le ventre mou avec 63,5. La Chine et l'Inde sont dans le fondus au coude à coude (respectivement 121ème et 123ème.) Enfin, le plus mauvais élève est le Sri Lanka (32,0).

    Site Forbes.


    votre commentaire